Basher le food bashing

Il exaspère les industriels de l’agroalimentaire, a fait le bonheur des médias et émissions de télévision... face au food bashing, l'industrie de l'alimentaire et de la restauration se réinvente.

 

Le food bashing !

 

La multiplication des réseaux, les applications dédiées (comme Kwalito qui donne la composition d’un produit en indiquant d’où provient la vitamine D par exemple, son degré chimique etc.), la facilité de propagation d’une information favorisent ce mouvement qui n’est pas près de s’essouffler. Nous nous souvenons tous des scandales des pastèques explosives en Chine, bourrées de forchlorfenuron pour paraître plus grosses mais divisaient les cellules de celles-ci, entrainant leur explosion, ou encore les tartelettes d’Ikea qui contenaient des matières fécales, des chevaux de laboratoire français vendus en boucherie, la viande avariée retrouvée dans les assiettes et les frigos d'un groupe de restauration, de la vache folle, du lait frelaté...

 

Autant d’événements qui poussent désormais les marques à soigner leur communication, devenir plus transparentes à l’égard des consommateurs.

 

Des opérations de communication réussies

 

Le premier exemple est celui de Subway. En plus de personnaliser le sandwich, la marque a réussi à attirer des athlètes comme porte-paroles positionnant la marque comme la chaîne « où les gagnants se restaurent ». Avec son programme « Subway Fresh Artists Program » la marque sponsorise également des jeunes réalisateurs de films et propose des menus accessibles.

 

Chipotle, le numéro 1 du burrito mexicain qui a également misé sur la personnalisation de la nourriture et propose un programme favorisant une agriculture raisonnable et raisonnée, le « Food With Integrity ».

 

De plus Chipotle maîtrise parfaitement communication et a d’ores et déjà abandonné sa communication sur les médias classiques.

 

Un autre coup de marketing bluffant est celui de Burgerville (chaine américaine de 40 restaurants) qui a tout orienté autour des communautés avec son programme Nomad qui consiste (via une cuisine mobile) à aller à l’encontre des clients dans les rues de Portland.

 

Mc Donald a innové il y a quelques années et s’est intéressé aux Millenials en proposant les Mc Wraps. La baisse de fréquentation des Millenials dans ses restaurants a contraint la marque à customiser et personnaliser l’expérience pour répondre au besoin de variété de cette génération. Cette nouvelle proposition de carte leur a permis de conserver 22% de leur clientèle qui serait allée chez son concurrent Subway. Le géant continue d'innover en lançant le premier Burger Vegan en Suède.

 

Analyse issue du Rapport de la Future FoodTech, réalisé par L'INNOVORE®

Extrait du Rapport Future FoodTech2017

Redigé par La Horde L'INNOVORE

L'INNOVORE innove et vous fout la paix

Publié le 13 juillet 2017

L’INNOVORE innove dans la rupture et vous fout la paix. Pas notre genre ça, nous direz-vous, vous « foutre la paix »....

Lire la suite

Le coproduit, un déchet au coeur d'or

Publié le 11 juillet 2017

Les coproduits ont longtemps été vus comme des résidus de peu de valeur. Toutefois, de nouvelles techniques de...

Lire la suite

Si Michelin avait ouvert la voie il y a bien longtemps, en devenant un expert des bonnes adresses pour mieux vendre ses...

Lire la suite

Les MOOCs, pour massive online open courses, ou Webinar, ou cours en ligne ouverts et massifs, participent à l’évolution...

Lire la suite