Ça y'est, vous êtes rentrés ?

C’est la grande tendance de cette rentrée 2017 en matière d’alimentation, l’innovation participative et le collaboratif sont partout, y compris chez L’INNOVORE.

 

Une méga consultation au service du renouveau de notre modèle alimentaire

 

Les États Généraux de l’alimentation ont été lancés le 20 juillet dernier par le nouveau gouvernement. Les objectifs affichés, ambitieux, témoignent d’une prise de conscience de la part du politique et surtout d’une envie d’agir.

 

Il s’agit de relancer la création de valeur, permettre aux agriculteurs de vivre dignement de leur travail, accompagner la transformation des modèles de production et favoriser une alimentation saine et durable. Alors concrètement que nous proposent ces Etats Généraux?

 

Avant tout de mettre tous les acteurs et parties prenantes autour de la table : monde agricole, industrie agroalimentaire, distribution, consommateurs, élus, acteurs de l'économie sociale et solidaire, ONG, banques, assurances, etc pour arriver à des mesures concrètes et innovantes. En parallèle, les citoyens sont appelés à participer via une grande consultation publique sur la plateforme gouvernementale jusqu’à la fin du mois d’octobre. Et ensuite ? Ces apports participatifs doivent permettre de construire un agenda des solutions autour de deux grands chantiers : la création et la répartition de la valeur d’une part, une alimentation saine, sûre, durable et accessible à tous d’autre part. Si la dynamique est ici impulsée par le gouvernement, les initiatives privées ou mixtes sont également au rendez-vous de ce renouveau par le collaboratif.

 

Un laboratoire collaboratif inédit pour favoriser l’innovation et la transition alimentaire

 

Mi-septembre, du côté de Nanterre et plus précisément dans l’ancien château du docteur Pierre, ouvre le nouveau centre Etic dédié à la transition alimentaire. A l’intérieur du château, classé monument historique, cohabiteront notamment, un espace de coworking, un incubateur culinaire, un espace événementiel en forme de food court. Ce dernier, piloté par Foodentropie, vise à tester de nouveaux concepts auprès du public tout en connectant les grandes entreprises avec les créateurs et porteurs de projets. C’est l’association SITOPIA qui anime l’ensemble de cet écosystème particulièrement en phase avec les tendances du moment : circuit court, ferme urbaine et décloisonnement entre les univers de l’industrie et de l’artisanat. C’est bien d’innovation dont il s’agit, plus précisément sur le plan gastronomique et social. Une innovation qui met en exergue la volonté de recréer du lien social et de nous reconnecter à la nature par le biais de l’alimentation.

 

Un peu plus tard en novembre, un concept voisin verra le jour en plein Paris dans le 12ème arrondissement en prolongement de la terrasse de Ground Control. Ces projets, parmi d’autres, font échos au mouvement de la gastronomie sociale défendu par de plus en plus de chefs.

 

Une consultation de ses utilisateurs pour rendre l’innovation toujours plus opérationnelle


C’est enfin la proposition que nous vous faisons chez L’INNOVORE. Nous avons besoin de vous pour que notre box de l'innovation, déjà absolument géniale, le soit encore plus.  Et ce sera possible grâce à vos retours d’expériences. Vous prendrez bien le temps de répondre à ce questionnaire très rapide pour nous ? par ici https://fr.surveymonkey.com/r/HDFVSFX

 

Et pour tous ceux qui n'ont pas encore compris comment marche L'INNOVORE®, on a essayé de faire simple !

 

Capture d’écran 2017-09-06 à 14.38.53.jpg

 

Offre découverte

Redigé par La Horde L'INNOVORE

Depuis quelques années, la prospective s’est hissée au rang de discipline indispensable pour penser le monde et imaginer...

Lire la suite

Faîtes-vous du bla bla alimentaire ?

Publié le 19 septembre 2017

« Dites donc, vous n’en avez pas marre de parler de ce que vous mangez alors que l’on est à table ? » Combien de fois...

Lire la suite

Je mange comme je vis

Publié le 15 septembre 2017

La fin de la dépendance à l’alimentation, à l’échelle individuelle et dans un monde qui a les moyens de nourrir sa...

Lire la suite