Bières de salle de bain, le renouveau d'un marché

Il y a eu les vins de garage, il y a désormais les bières appelées de salle de bain ou de cuisine. Les micro brasseries pèsent pour 5% du marché mais elles ne cessent d’attirer l’attention. En 2015, une marque parisienne a même obtenu le prix de la meilleure black IPA aux World Beer Awards. Et c’est bien la meilleure nouvelle pour le renouveau du marché de la bière en France.

 

Micro-brasseries artisanales : un renouvellement de l'offre de bière

 

La France comptait 900 micro-brasserie en 2016, chiffre difficile à vérifier tant fabriquer sa propre bière est devenu facile et « à la mode ». Les kits pour brasser sa propre bière à la maison se vendent comme des petits pains, les ateliers bières réunissent de plus en plus d’adeptes, sans compter les cours de dégustation. Il n’y a d’ailleurs pas vraiment de définition légale d’une micro-brasserie, hormis un volume de production inférieur à 1 000 hectolitres. Mais c’est tout. Facilité de fabrication, retour au « fait maison » et absence de contrainte légale ont naturellement entrainé une explosion de l’offre. La France compte aujourd’hui plus de 5000 marques de bières au compteur. Ces bières revendiquent un ancrage fort dans leur terroir de production et l’utilisation de matières premières de qualité pour des productions réduites. Une logique qui permet aussi de créer la rareté.

 

Bières authentiques et nouvelles saveurs : développer le marché par la qualité


La fabrication locale, à partir d’ingrédients propres aux terroirs et aux régions de brassage, a permis de développer une offre gustative très diversifiée. Beaucoup plus que ce que le consommateur de bière de soif a eu l’occasion de déguster jusqu’ici. Les arômes diffèrent. « Ils surprennent et séduisent des consommateurs qui ne voulaient pas entendre parler de bière jusqu'alors », fait valoir Elisabeth Pierre, experte en la matière.


Un phénomène accentué par la quête du mieux manger et du mieux consommer qui traverse toutes les générations. Comme
l’évoque Cédric Dautinger, rédacteur pour le site spécialisé Beer.be "Il s'agit d'une tendance de fond, liée au renouveau gastronomique général. Les gens en ont eu marre de manger n'importe quoi. Côté boisson, ils sont prêts à boire moins, mais boire mieux."

 

Une valorisation du marché de la bière et de nouvelles opportunités d'innovation


Après 30 ans de baisse de la consommation en France, le marché de la bière a renoué avec la croissance depuis 2014 (1,9 % en volume en 2016). L’explication peut se trouver dans cette explosion des micro-brasseries et le renouveau qu’elles ont opéré au niveau de l’expérience des consommateurs.


Ragaillardis par cet engouement récent, les grands brasseurs n’hésitent plus à innover que ce soit en BtoB ou en BtoC. C’est le cas
d’Heineken avec sa bière 0 alcool, qui se déguste comme une véritable bière ou avec sa machine à pression nouvelle génération pour les bars. D’autres commencent à s’intéresser sérieusement à ces micro-brasseries en vue de racheter des marques existantes et de diversifier ainsi leur gamme.

 

Trois ans de croissance, cela ne semble être que le début d’un retour en grâce et en amour de la bière, boisson la plus bue dans le monde et dont la palette d’expression semblait un peu en panne. On ne peut que se réjouir d’une innovation poussée par l’audace des petits acteurs qui conduisent désormais les plus grands à leur emboiter le pas.

Extrait du Rapport Future FoodTech2017

Redigé par La Horde L'INNOVORE

L'INNOVORE innove et vous fout la paix

Publié le 13 juillet 2017

L’INNOVORE innove dans la rupture et vous fout la paix. Pas notre genre ça, nous direz-vous, vous « foutre la paix »....

Lire la suite

Le coproduit, un déchet au coeur d'or

Publié le 11 juillet 2017

Les coproduits ont longtemps été vus comme des résidus de peu de valeur. Toutefois, de nouvelles techniques de...

Lire la suite

Si Michelin avait ouvert la voie il y a bien longtemps, en devenant un expert des bonnes adresses pour mieux vendre ses...

Lire la suite

Les MOOCs, pour massive online open courses, ou Webinar, ou cours en ligne ouverts et massifs, participent à l’évolution...

Lire la suite