Le food service à domicile en pleine effervescence

L’année 2016 aura été particulièrement chargée en matière d’innovations dans l’univers la restauration. 2017 s’annonce encore plus dynamique. Des innovations qui tournent autour de la quête de toujours plus de services, notamment à domicile et du renouvellement de l’expérience client. 

 

Food service à domicile : des services de plus en plus élaborés et une segmentation plus fine de l’offre

 

 

En matière de food service à domicile, que ce soit la livraison de repas en provenance de restaurant ou de laboratoires spécifiquement conçus pour cette activité, les acteurs se mènent une concurrence ardue.

Elle a sans doute conduit à la fermeture de Take eat easy, acteur européen pourtant prometteur mais aussi de TokTokTok pépite française plus confidentielle en 2016. Face à eux, les géants britannique Deliveroo et allemand Foodora engrangent des taux de croissance exponentiels de 20 à 40% par semaine. Deliveroo a levé 275 millions de dollars à l’été 2016 pour notamment « réaliser des investissements technologiques pour améliorer l'expérience client ».

Présentés encore comme leurs concurrents directs, Frichti ou Foodchéri fonctionnent pourtant différemment. Ils marquent le début d’une segmentation plus fine de ce marché. Ils proposent des recettes élaborées directement dans des ateliers sans passer par la case restaurant ce qui leur permet d’afficher des prix 40% moins chers. Ils ont ainsi fait le choix économique de viser non pas le marché des sorties au restaurant, occasionnelles, mais plutôt celui des repas du quotidien. Et cela s’annonce prometteur. Frichti a ainsi levé 12 millions d’euros à fin 2016 et compte plus de 200 salariés, Foodchéri a levé 6 millions d’euros.

 

Franprix est aussi entré dans l’univers de la livraison à domicile fin 2016 en s’associant à Allo Resto. L’enseigne qui ne cesse d’explorer les axes de diversification propose une quarantaine de menus qui peuvent être commandés en ligne et livrés dans un délai compris entre 30 et 45 minutes sur Paris. L’enjeu pour la marque ? Trouver des solutions pour lutter contre la concurrence de ces nouveaux acteurs mais aussi de la livraison de produits frais mise en place par Amazon.

 

De nouveaux acteurs du food service aux stratégies ambitieuses

 

L’ambition de ceux qui entrent dans l’univers du food service à domicile sans être issus de la restauration : devenir les acteurs incontournables des services à la demande.

 

Uber, AirBnB ou Amazon se sont lancées avec la même stratégie. Pour eux, la restauration ou la livraison de repas à domicile font partie d’un dispositif plus vaste. L’idée ? Se positionner comme des portails incontournables, à même de répondre à tous les besoins du quotidien des individus.

 

Ainsi Uber Eats, l’application de livraison de repas à domicile du champion de la VTC, lancée en mars 2016 en France, est partie intégrante d’une stratégie visant à transformer la marque en une plateforme de services. A côté de la livraison de repas, la possibilité via des applications disponibles dans les voitures, de réserver un restaurant, écouter une playlist musicale sur mesure…

 

AirBnB a présenté en 2016 une évolution majeure dans son positionnement. La plateforme offre désormais davantage de services et notamment des expériences inédites la plaçant de ce fait en concurrence directe avec certaines agences de voyages. Incursion également dans la restauration avec l’acquisition en janvier 2017 d’un site de réservation Resy.

 

Quant à Amazon, avec Amazon fresh et bientôt la livraison de repas à domicile en France, il s’agit d’occuper le terrain et de faire fructifier une base de clients déjà acquis.

 

 

Prolonger l’expérience client, l’enjeu des acteurs traditionnels de la restauration

                                                        

Pour les acteurs traditionnels, il s’agit également d’explorer d’autres univers pour offrir une continuité vis-à-vis de la marque. C’est le cas du restaurateur et entrepreneur Charles Compagnon qui, fort de ses trois établissements parisiens, se lance dans la livraison à domicile à partir d’une start-up spécifique baptisée ChaudChaudChaud.

De son côté, Fauchon, épicier et restaurateur, ouvrira son premier hôtel en 2018. Un palace de 54 chambres place de la Madeleine pour s’affirmer de manière plus large dans l’art de vivre à la française.

 

C’est peu de dire que le milieu du food service à domicile et plus largement de la restauration orientée expérience client évolue à vitesse grand V. S’informer, anticiper les tendances, étudier les stratégies, autant de défis qui nécessitent de mettre en place une veille efficace.

 

Télécharger notre guide sur la veille innovation en restauration

Redigé par La Horde L'INNOVORE

L'INNOVORE innove et vous fout la paix

Publié le 13 juillet 2017

L’INNOVORE innove dans la rupture et vous fout la paix. Pas notre genre ça, nous direz-vous, vous « foutre la paix »....

Lire la suite

Le coproduit, un déchet au coeur d'or

Publié le 11 juillet 2017

Les coproduits ont longtemps été vus comme des résidus de peu de valeur. Toutefois, de nouvelles techniques de...

Lire la suite

Si Michelin avait ouvert la voie il y a bien longtemps, en devenant un expert des bonnes adresses pour mieux vendre ses...

Lire la suite

Les MOOCs, pour massive online open courses, ou Webinar, ou cours en ligne ouverts et massifs, participent à l’évolution...

Lire la suite