La commande à la tête du client

C’est l’histoire d’un kiosque de commande automatisé qui analyse les traits du visage pour accéder aux données de fidélisation et enregistrer le paiement. Son objectif : concilier automatisation et personnalisation, tendre vers l’immédiateté de la prestation et… faire le buzz !

  

Caliburger : le plus Californien des chinois 

 

CaliBurger revient de loin. Il y a 4 ans, la marque était synonyme de plagiat, de déboires judiciaires et de burgers gourmands. Aujourd’hui, elle évoque toujours des burgers gourmands, mais aussi un appétit certain pour les nouvelles technologies. Flashback : en 2012, un manager de In-N-Out Burger, chaîne de restauration rapide culte de l’Ouest américain fondée en 1948, démissionne et s’établit en Chine pour ouvrir un commerce de bouche similaire. Au cœur de l’Empire du Milieu, notre homme fait la promotion tonitruante d’un hamburger Double-Double et de frites « Animal Style »… deux spécialités de son ancien employeur. Quelques procès plus tard, CaliBurger renonce aux appellations protégées et multiplie les mesures pour se différencier du plaignant par les produits (vins locaux, milkshakes) mais aussi par l’implantation (Asie du Sud-est et région MENA). Contrairement à ce que son nom le laisse croire, CaliBurger n’est pas californien… mais bien chinois !

 

Un peu comme YouTube...

 

Mais les velléités américaines de Cali ont rapidement pris le dessus. L’enseigne a ouvert son premier restaurant américain à Pasadena à l’été 2016, en veillant à bien prendre ses distances avec In-N-Out. C’est donc dans ce contexte que la marque s’offre des kiosques de commande numériques différents de ceux que l’on retrouve un peu partout dans le pays. En collaboration avec NEC Coopération of America qui a développé le logiciel NeoFace, le site de Pasadena propose des interfaces de reconnaissance faciale qui permettent d’identifier les clients enregistrés et d’afficher les préférences de commande, des promos personnalisées, des notes… un peu comme le ferait YouTube en affichant des vidéos susceptibles de vous intéresser et en permettant de reprendre la lecture d’une vidéo là où vous l’aviez laissée. Regardez !

 

 

Pour payer, pas besoin de glisser une carte ni même d’entrer des informations quelconque. Le visage du client, tout sourire, fera l’affaire ! « Cela permet à une chaîne de restaurant comme CaliBurger de proposer une expérience interactive individualisée au kiosque de commande », explique John Miller, PDG de Cali Group. Présentés au salon NRF 2018 à New York il y une vingtaine de jours, les kiosques à lecture faciale devraient prendre leur place dans l’ensemble des sites mondiaux de CaliBurger dès cette année.

Offre découverte

Redigé par La Horde L'INNOVORE

Parisiens, bientôt tous locavores ?

Publié le 19 juin 2018

Bonne nouvelle, savourer une laitue « made in Paris » à la maison ou au restaurant, c’est pour bientôt ! En effet, la...

Lire la suite

La nourriture, au sens fort, n’est pas la substance qu’est l’aliment. Il est physiquement déterminé, elle est un acte...

Lire la suite

On commence avec un petit #Glam : la dénomination « lait » est exclusivement réservée au produit de la sécrétion...

Lire la suite

Moins fort qu’un poisson rouge...

Publié le 7 juin 2018

Dinner mode est une application qui éteint l’écran de votre téléphone pendant une petite demi-heure, le temps d’un repas...

Lire la suite