La horde et le RGPD

L’INNOVORE innove et vous fout la paix. C’était vrai il y a un an, ça l’est encore plus aujourd’hui. Sauf qu’entre-temps, on a débaptisé le steak et la saucisse, et l’UE est intervenue pour mettre fin au grand n’importe quoi de l’exploitation des données privées des internautes, sur fond de scandales facebookiens et autres péripéties peu flatteuses des mastodontes du web. La horde n'a pas attendu l'injonction du Règlement Général sur la Protection des Données (vous voyez les petits liens en bas de vos mails ?), désigné volontiers par son acronyme plus media-friendly « RGPD » ou « GDPR » pour les marketeurs branchés d’obédience anglo-saxonne, pour respecter la vie privée des aficionados de l’innovation à la sauce foodservice.

 

Vous êtes passé à côté de l’emballement général ?

 

Le RGPD en 120 secondes chrono

 

Il faut désormais communiquer sur tout, et plus si affinité. Le RGPD, c’est d’abord un effort salutaire dans le sens de la protection de l’internaute à qui on (re)donne le pouvoir du consentement, de l’opposition, de la contestation. En somme, l’UE impose aux entreprises une sécurisation des données collectées à hauteur des risques encourus. L’internaute doit disposer d’un droit d’accès, de rectification, d’« oubli », de notification, de portabilité, etc. Tout le monde est concerné, de la petite TPE à la multinationale, de la petite guinguette de province aux tables étoilées. Vous avez un site web ? Vous collectez des données personnelles de vos clients ou prospects ? Vous faites du ciblage publicitaire ? Vous faites donc partie des centaines de milliers de professionnels concernés par le RGPD. Du coup, qu’est-ce qu’on fait ? On ne panique pas. La horde vous conseille l’excellent guide ultra-pratique signé BPI France, e-LAB et CNIL.

 

Le respect de la vie privée, c’est d’abord une question de bon sens, RGPD ou pas.

 

Aller, on vous laisse à vos cahiers de vacances et puisque vous allez nous manquer, on se donne d’ores et déjà rdv à la rentrée lors de la conférence «  Du digital à la proximité en foodservice ».

S'inscrire à la conférence "du Digital à la proximité en Foodservice"

Redigé par La Horde L'INNOVORE

Pourquoi j’ai mangé Dolly

Publié le 5 juillet 2018

Les signes avant-coureurs. Dans un monde de traçabilité extrême nous les avons ignorés.

Des articles sont parus, des...

Lire la suite

Nous avons vu la cuisine du futur. Elle était installée juste-là, sur la mezzanine centrale, au milieu des spotlights,...

Lire la suite

D’un breuvage amer de fortune réservé aux footeux dans les soirées (sur)chargées en testostérone, la bonne veille bière...

Lire la suite