Vers la prédictivité comportementale du menu

1 restaurant sur 3 ou sur 4 pourrait ne pas continuer en 2022, et presque tous sont toujours en survie.

 

La pandémie a permis une transition digitale unique, et la restauration a gagné 3 à 4 ans d’intégration des nouveaux outils, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, plus en province qu’à Paris.

 

Une restauration traditionnelle digitalisée

 

C’est pour nous d’autant plus flagrant, que nous avons toujours travaillé avec la restauration traditionnelle, la moins digitalisée, donc là où la barrière d’adhésion à l’entrée était la plus grande. Nous sommes passés de 129 clients fin 2019 à 650 clients fin 2020 et dans ce cas on peut parler d'une croissance de plus de 500% sur notre parc client, en adéquation avec cette mutation liée à la survie de leur métier, grâce à notre positionnement d’accompagnateur solidaire, mettant en place une offre large tant in-store (menu sur tablettes, menus QR codes, bornes interactives) que out-of-store (click and collect, paiement et livraison) sans commission pour le restaurateur.

 

Une rencontre consommateur/restaurateur

 

Cette transition digitale, au-delà d’une réaction à la survie, est la rencontre entre des consommateurs qui modifient leur façon de vivre l’expérience de restauration, et le restaurateur qui rejoint son client où qu’il soit. Une transition qui a également rassemblé les différentes générations autour d’usages communs (QR Code, Click & Collect…), ce qui, en 2019 n’était pas envisageable. 

 

La profession de la restauration en a profité pour reprendre en main son avenir, et ne plus subir. Le Click & Collect en est un bon exemple, car nombre de restaurants l’ont mis en place en direct, en sortant des plateforme d’agrégateurs, et ce pour conserver le minimum de marge nécessaire à leur existence. Ce fut la création d’alternatives viables aux fonctionnements «traditionnels» qui étaient peut-être un des freins originels pour la restauration commerciale indépendante. Ce fut aussi la source d’une nouvelle proximité, montrant l’importance du lien humain, même exporté en dehors du lieu de consommation, car un client qui consomme en ligne est un client qui peut venir demain consommer dans votre restaurant et inversement.

 

Prédictivité comportementale du menu

 

Dans cette transition digitale, la prédictivité comportementale sur un menu est ce qui nous passionne, et notre raison d’être. C’est ce qui nous a fait digitaliser le menu et a donné naissance à TastyCloud. Le doigt que l’on pose sur la tablette ou sur son smartphone qui présente le menu digital, nous dit beaucoup de choses sur les clients, et nous permet d’insuffler petit à petit de l’intelligence dans les menus. Nous savons que les clients ne consomment pas de la même façon au déjeuner, au diner, en semaine et le week-end, selon l’emplacement du restaurant. Cependant, la carte proposée est chaque jour la même.

 

Notre volonté, dans un futur proche, est de proposer le premier menu prédictif, dynamique, intelligent, data driven grâce à la connaissance que nous avons des clients de nos clients, notamment grâce à la mise en place de nos solutions de menus digitaux dans plus de 1000 restaurants. Quelles sont les meilleures associations produits, quelle va être l’influence de l’environnement sur la consommation, quel est impact de l’heure et du jour, celui de la météo, comment adapter sa carte aux évènements sportifs, aux touristes selon leur pays d’origine, etc.. ?

 

Ce n’est pas le métier du restaurateur que d’anticiper cela, mais bien celui des acteurs du digital, et cette alliance là illustre parfaitement ce qu’est la 4e Révolution Industrielle. Car non seulement le restaurant doit créer de la valeur tout au long de la journée, mais l’offre, donc le menu, est au centre de tout, au coeur de son positionnement, comme de celui de sa gestion. Le menu, c’est la clé de voûte du restaurateur, et nous les construisons ainsi avec nos clients. Chaque produit peut alors raconter son histoire, et par celle-ci, raconter celle du lieu de restauration et de ses choix. 

 

Donner plus d'autonomie aux clients

 

L’autre sujet central est humain. Les restaurateurs ne pourront maintenir les mêmes équipes que celles qu’ils avaient en place avant la pandémie, tant pour des raisons économiques que de carence  de personnel  Il repensent donc leur modèle économique, et notamment la gestion du flux salle-cuisine. L’une des réponses est la digitalisation totale ou partielle du parcours de commande, en donnant aux clients un peu plus d’autonomie.

 

C’est là, la seconde étape de cette transformation en cours, qui peut se résume en en trois mots : moins mais mieux. Moins d’équipe au service à travers une prise de commande optimisée (ou/ digitalisée) mais un équipe fidélisée car mieux payée, plus professionnelle, plus au service du client en recherche accentuée de sens face à ce qu’il mange. Le digital porte l’humain en replaçant, entre autre le service, au coeur du restaurant, car c’est, en plus de le nourrir, sa mission première que celle de la proximité. Là aussi, cette alliance illustre parfaitement ce qu’est la 4e Révolution Industrielle

 

 

Geoffrey-Cuberos

Geoffrey Cuberos
Fondateur TastyCloud

 


 

Retrouvez l'intégralité des Contributeurs dans l'EBook sur la
4e Révolution Industrielle & L'alimentation

 

HEADER-DESKTOP

 

TÉLÉCHARGEZ L'EBOOK

 


 

iStock-1277560048

WEBINAIRE

Téléchargez-le et Inscrivez-vous dès maintenant à sa version "live"
Webinaire du 12 octobre 2021 à 9h30

 


Redigé par La Horde L'INNOVORE

Génération Z et IA

Publié le 30 septembre 2021
D’après l’étude « iLife » de l’agence de communication BETC Digital menée auprès de 12 000 adultes issus de 32 pays, plus...
Lire la suite

Le mobile-to-store pour les restaurateurs

Publié le 28 septembre 2021
Entre la fermeture des bars et restaurants, les confinements à répétition et le contexte sanitaire, les Français n’ont...
Lire la suite

Recrutement blockchainé ?

Publié le 23 septembre 2021
Un CV blockchaîné, sur lequel toutes les informations auraient préalablement été vérifiées ? Vous en pensez-quoi ?
Lire la suite
La France est une nation d’agriculture mais aujourd’hui, cette agriculture fait face à des enjeux considérables.
Lire la suite