Quels acteurs du marché se délecteront de l'impression 3D alimentaire ?

Repousser les limites de la créativité en restauration, proposer une alimentation plus durable, répondre aux besoins nutritionnels de chacun… L’impression 3D alimentaire serait LA prochaine grande révolution. S’il y a encore de nombreuses barrières à dépasser pour que ces technologies s’installent, elles ont déjà de quoi séduire les professionnels. Restauration de luxe, événementielle, secteur médical ou encore armée, quel marché se dessine ?

 

Evénementiel et impression 3D alimentaire : des prouesses techniques pour l’image.

 

Pour certaines matières premières comme le sucre ou le chocolat, les résultats en 3D sont diaboliquement bluffants. Plusieurs grandes marques les ont déjà intégrés au menu de leurs cocktails VIP. Quelques industriels choisissent aussi de faire des démonstrations de leurs savoir-faire. Oréo a ainsi proposé aux visiteurs d’un grand salon dédié à l’innovation technologique d’imprimer leurs propres biscuits aux goûts et formes non commercialisés. Barilla a organisé un concours pour imaginer des pâtes inédites, impossibles à fabriquer industriellement.

 

Repousser les limites en cuisine grâce à la 3D et réaliser les idées les plus folles

 

Pour la fondatrice de Natural Machines (Foodini), l’intérêt réel de l’impression 3D pour les restaurateurs est la créativité. Imaginer des formes et des associations inédites, défier l’impossible et réussir enfin à les matérialiser, voilà ce dont raffolent les chefs étoilés Paco Perez (La Enoteca à Barcelona) ou Mateo Blanch (La Boscana à Lleida).

 

 

Répondre aux besoins nutritionnels dans le secteur médical et para médical grâce à l’impression 3D alimentaire

 

La 3D associée à des technologies d’objets connectés va permettre de produire des recettes répondant précisément aux besoins nutritionnels dans une démarche de prévention ou de soins médicaux. Aujourd’hui déjà, une offre pour les personnes âgées existe en Allemagne. L’entreprise Smoothfoods propose ainsi des recettes appétissantes mais néanmoins très faciles à mastiquer pour retrouver le plaisir et la joie de manger.

 

L’impression 3D alimentaire pour s’alimenter en situation extrême et dans l’espace.

 

La NASA a été parmi les premiers acteurs institutionnels à s’intéresser à cette technologie pour garantir à ses astronautes une plus grande autonomie dans l’espace. L’armée américaine investit aussi dans ces technologies qui permettraient d’alléger les sacs de ravitaillement des soldats. Le projet the Sky Kitchen, porté par des étudiants indiens, rêve, lui, de permettre aux passagers de commander des plats très variés, imprimés à la demande, directement dans l’avion !

 

Restaurateurs et industriels, ce que laisse entrevoir l’impression 3D

 

Pour les restaurateurs, l’impression 3D alimentaire ne remplacera ni la cuisine ni le cuisinier, elle permet en revanche de libérer la créativité et d’élargir le champ des possibles ce qui est terriblement excitant. Elle invite aussi à envisager un nouveau rapport à certains fournisseurs et matières premières. Du côté des industriels, et en matière de production, l’impression 3D présente de nombreux avantages : optimisation des coûts, réduction du gaspillage, produits sur mesure. Ce sont également des perspectives en termes de modèles économiques différents qui apparaissent, reposant, par exemple, sur la vente de consommables non transformés.

 

Enfin, dans un contexte où le modèle de production agroalimentaire actuel n’est plus tenable à l’échelle de la planète, la 3D est une piste enthousiasmante et jubilatoire ! A condition, bien sûr, de choisir à bon escient l’utilisation que l’on voudra en faire.

Découvrez la box L'INNOVORE

 

Télécharger notre guide sur la veille innovation en restauration

Redigé par La Horde L'INNOVORE

Génération Z et IA

Publié le 30 septembre 2021
D’après l’étude « iLife » de l’agence de communication BETC Digital menée auprès de 12 000 adultes issus de 32 pays, plus...
Lire la suite

Le mobile-to-store pour les restaurateurs

Publié le 28 septembre 2021
Entre la fermeture des bars et restaurants, les confinements à répétition et le contexte sanitaire, les Français n’ont...
Lire la suite

Recrutement blockchainé ?

Publié le 23 septembre 2021
Un CV blockchaîné, sur lequel toutes les informations auraient préalablement été vérifiées ? Vous en pensez-quoi ?
Lire la suite
La France est une nation d’agriculture mais aujourd’hui, cette agriculture fait face à des enjeux considérables.
Lire la suite